Bilan morale et chiffré de l'action du Protectorat en 2017 et 2018

Le Protectorat, est-il utile de le rappeler, est une ASBL bilingue en faveur des Elèves et Anciens Elèves des Instituts Herlin et Kasterlinden.

En 2017, nous avons dépensé 10 256,00 € pour les élèves d'Herlin uniquement.
Les interventions collectives consistent en achats de jouets, friandises, jeux éducatifs pour 196 élèves du Fondamental (4 317,00 €); déplacements en autocar vers CERIA pour les cours de natation, paiement de frais d'examens médicaux pour des stagiaires; paiements de séances d'hippothérapie (Poney Paradise), visite au Palais des Beaux Arts, sortie à Walibi pour les internes (3 940,00 €)
A cela s'ajoutent des intervention individuelles pour des élèves « nécessiteux » car après rapport de l'assistante sociale concernée, le Protectorat prend en charge la participation demandée aux parents pour les classes de mer à Oostduinkerke, des séances d'hippothérapie, des classes de découverte à la ferme, l'achat d'une tablette pour un élève dyspraxique et dysgraphique, classes de découverte à De Haan...

En 2018, même constat qu'en 2017: uniquement pour Herlin 15 512,00 € avec achat de consoles de jeux pour l'internat , achat pour la Saint-Nicolas pour 198 élèves du fondamental, ateliers Baobab. Cette ASBL organise des animations au sein des classes pour        «apprendre» par le jeu et installer un climat propice aux apprentissages, animation à la Ferme Nos Pilifs qui propose aux élèves des soins aux animaux, des cours de cuisine, de jardinage...
Achat d'une «flotte» de 18 vélos.
Excursions à MiniEurope et Mercator, voyage en Italie: excusez du peu!
Du côte de Kasterlinden, le Protectorat n'est pas en reste avec un total de 10 929,85 € pour les élèves en 2018.
Ce montant comprend la Saint-Nicolas et l'achat de 15 IPADS et 15 Otterbox Defender.
Les autres dépenses sont dans la même optique que pour Herlin. II s'agit d'interventions pour des élèves «nécessiteux» (assurance prothèses auditives, IPAD adapté, appareils auditifs, affiliations à un club de football (pourquoi pas), verres de lunettes, un ordinateur adapté...

A qui lira cet article, il comprendra aisément que le rôle du Protectorat-Protectoraat est bien présent et nécessaire au bien-être de tous nos Protégés comme aime le dire notre Président Monsieur Olivier Timmermans. Enorme merci à Monsieur Blot, notre trésorier, pour l'exactitude, au centime près, de tous ces chiffres!

Yvette Giers-Baar